Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau top ! Aujourd’hui nous n’allons pas forcément nous pencher sur les vrais psychopathes  (même si il y en a quelques uns dans la liste !) mais plutôt sur des personnages qui, à un moment ou un autre, ont pété un câble et ont fait une tête à faire peur !

Bien entendu les pétages de plombs sont légions dans les mangas, si votre petit chouchou n’est pas dans le top, dites le nous en commentaire 😉

15) Sakura – Naruto

Sakura, surtout dans la partie avant shippuden, a vite tendance à laisser parler son mauvais caractère. Il faut dire qu’au début du manga, Naruto fait tout ce qui est en son pouvoir pour se mettre en elle et son précieux Sasuke ^^ »

Série en cours – 68 tomes ( Série finie au Japon, 72 tomes)

 

14) Haruko Haruhara – FLCL

Haruko Haruhara est une alien venue d’une monde inconnu et qui fait partie d’une certaine brigade galactique. Très énergique, il lui arrive souvent d’agir sans réfléchir. Elle aime résoudre les problèmes par la force brute, ce qui n’en fait pas un personnage très « féminin ».

 

13) Kaya Miyoshi – Bakuman

Amie de Miho et petite amie de Shujin, elle agit activement pour maintenir une bonne relation entre Saiko et Azuki. C’est fondamentalement une gentille fille mais il lui arrive de vite monter dans les tours, surtout lorsque Aiko Iwase (une ancienne camarade de Shujin) vient lui faire du gringue.

Série finie en 20 tomes.

 

12) Aisaka Taiga – Toradora

Surnomée le « tigre de poche » par ses camarades, Aisaka s’énerve très (trop) vite et cogne à peu près tout ce qui bouge. C’est d’autant plus surprenant que pour son age, la demoiselle est un modèle miniature. Ce contraste qui choquait au début à fini par être connu de tous, ce qui li donne vraiment mauvaise réputation dans son école…

 

11) Sagane-Minami – Hellskitchen

Modèle type du Yandere (affectueuse au premier abord mais des tendances psychotiques ensuite), Sagane-Minami a deux passions : les couteaux et son petit « Sa-kun » adoré. Dès qu’une autre fille l’approche, son caractère ultra possessif prend le dessus et cela se termine rarement en une poignée de mains amicale…

Série en cours, 10 tomes.

 

10) Yuno Gasai – Mirai Nikki

Yuno Gasai est elle aussi du type Yandere, en plus visible encore puisque la jeune demoiselle montre des prédispositions assez étonnantes pour tuer. Elle n’a toutefois pas toujours été dans cet état, qui découle principalement des mauvais traitements qu’elle a reçu étant enfant.

 

 

9) Ersa – Fairy Tail

Mage de rang S de la guilde, Erza est surnommée Titania et largement connue pour sa puissance. Pour elle, négocier se résume à sortir son épée et à la brandir sous le menton de la personne en question. Sa réputation n’est plus à faire, si bein que certaines personnes s’enfuient rien qu’ne la voyant… Ce qu’elle perd en finesse, elle le gagne en efficacité.

 

8) Medusa – Soul Eater

Médusa est une femme intelligente et cruelle, considérant son propre enfant comme un objet, elle ira même jusqu’à proposer à Stein de la disséquer. Elle est aussi capable de modéliser son visage comme celui d’un serpent

 

7) Luffy – One Piece

On aurait cru les nerfs de Luffy à toute épreuve, autant pour son équipe décalé que pour son self-control envers Nami (qui lui épargne rarement complots et autres manigances). Toutefois l’histoire a prouvé que même Luffy pouvait arriver à bout de patience et laisser parler ses poings, la preuve avec Mohji. L’arc Dressrosa réserve lui aussi à  Luffy quelques colères bien senties 🙂

 

6) Natsu – Fairy Tail

Natsu se met très souvent en colère, ce qui est une bonne chose puisque son pouvoir semble s’accroitre également dans ces situations. Malheureusement, une fois la colère et le « Lightning Flame Dragon Mode » passé, Natsu se retrouve dans une situation dangereuse car il a besoin de récupérer un long moment.

 

5) Koro Sensei – Assassination Classroom

Koro-sensei nous a appris, avec le temps, qu’il aimait faire le pitre. Cette impression qu’il laisse à tendance à faire baisser sa garde, une bien belle erreur lorsqu’on connait ses capacités et sa force. Il devient rouge lorsqu’il est furieux et noir quand quelque chose le fait vraiment sortir de ses gonds ! Il a pris cette apparence la première fois que Nagisa a tenté de le tuer avec une grenade, chose que des camardes l’ont obligé à faire, quitte à mettre sa vie en péril. Koro sensei a annoncé qu’il tuerait les familles des élèves derrière ce piège s’ils remettaient à nouveau la vie d’un camarade en danger.

Série en cours, 10 tomes.

 

4) Kagura – Gintama

Kagura pète totalement les plombs lorsqu’elle affronte un général de Kamui, son frère aîné. Bien que celui ci soit très confiant, l’acharnement surnaturel de Kagura commencera à le faire doute de l’issue du combat. Toujours debout malgré les coups, Kagura finit par vaincre son adversaire dans une rage frénétique plutôt inquiétante…

Série en cours, 34 tomes.

 

3) Guts – Berserk

A la fin de l’age d’or, lors de l’apparition des God Hand et de la transformation de Griffith, Guts perd totalement les pédales. Déjà de nature violente suite à une enfance sous le signe de la guerre, Guts devient littéralement fou de rage lorsque Casca est aux prises de Griffith. Les God Hand, qui ne se sentent pas menacés par un vulgaire humain, rient du mélange entre malheur, désespoir, amour et haine qui émanent de ses cris.

 

2) Minatsuki Takami – Deadman Wonderland

Minatsuki Takami a appris à jouer de ses charmes, malgré son jeune âge, et à amadouer les autres prisonniers du parc. Ceux qui ne la connaissent pas de réputation avant le combat ont rarement survécu et Ganta n’est lui même pas passé loin de la défaite, trompé par les sourires charmeurs de la jeune fille. Son rictus de psychopathe à de quoi faire peur…

Série finie en 13 tomes.

 

1) Light Yagami – Death Note

Light, qui a tout de l’étudiant modèle, a pour ambition de devenir le Dieu d’un monde avec son Death Note, le cahier qui lui donne le droit de mort sur tout être humain. Il a laissé une marque indélébile dans l’esprit de ceux qui ont lu le manga. A travers les tomes, la psyché de Light évolue et se tort petit à petit, si insidieusement que le lecteur continue à prendre son parti malgré des actes abjects et gratuits.

Série finie en 13 tomes.