30/03/2021 - 05h01

Comment découvrir Leiji Matsumoto, le père de la science-fiction chez Kana ?

0
Commentaires

ConcoursMise en avant

« An de grâce 2977… Lorsque toutes les mers du globe eurent disparu, les hommes pensèrent que la fin du monde était arrivée. Ils s’apitoyèrent sur leur sort, sans même songer à l’espace infini qui s’étendait au-dessus de leurs têtes… Seule une poignée d’hommes, croyant en l’avenir radieux du genre humain, eurent le courage d’aller explorer la « mer du dessus ». Alors, les autres ricanèrent en disant : « ce sont des fous qui courent après un rêve irréalisable ». Et nous avons été considérés comme des hors-la-loi… »

Lorsque pour la première fois un lecteur tombe nez à nez avec la première page de « Capitaine Albator – Le pirate de l’espace », il n’en reste pas moins bouleversé. Aujourd’hui, nous vous proposons un dossier qui vous permettra de vous y retrouver dans l’univers fabuleux créé par Leiji Matsumoto, un mangaka exceptionnel. Chronologiquement, nous vous ferons découvrir les différentes œuvres parues chez les Editions Kana. Attention, peut-être qu’une surprise vous attend à la fin de cet article !

Qui est Leiji Matsumoto ?

Leiji Matsumoto, de son vrai nom Akira Matsumoto, est né en 1938 dans l’île de Kyûshu. En 1954, sa véritable première œuvre, « Mitsubachi no Bôken » est primée lors de la 1ère attribution du prix Nouveaux talents du magazine Manga Shônen. À peu près à la même époque, il devient l’assistant d’Osamu Tezuka. En 1957, Leiji Matsumoto s’installe à Tokyo et réalise plusieurs shôjo avant de publier des shônen principalement inspirés du western et de la science-fiction et parsemés de réflexions philosophiques.

Parmi ses œuvres principales, citons « Yamato – le cuirassé de l’espace », « Capitaine Albator – le pirate de l’espace », « Galaxy Express 999 » ou encore « La Reine du fond des temps », qui ont toutes été adaptées en dessins animés et ont rencontré un grand succès. Outre la science-fiction, Leiji Matsumoto aborde également de nombreux autres genres, notamment dans la « Série des quatre grands tatamis et demi », dans « Je suis un homme » et dans la « Série des champs de bataille ». En 2003, Leiji Matsumoto crée le film « Insterstella 5555 » avec le groupe Daft Punk. Encore très actif de nos jours, Leiji Matsumoto multiplie les interventions dans les domaines de l’animé et du manga et continue ainsi à enrichir son univers pour notre plus grand plaisir !

Capitaine Albator, Le pirate de l’espace – L’intégrale

Plus d’un est étonné d’apprendre que la célèbre série animée « Albator » ne compte en réalité que cinq volumes – joliment rassemblés depuis 2013 dans une intégrale – tant la série animée a marqué les années 80 au point de devenir une icône ! Tout d’abord publié au Japon de 1977 à 1979, il faudra attendre 2002 pour que le tout premier tome de l’édition simple arrive en France ! L’adaptation d’un tel monument ne fut pas une tâche facile, entre le respect de l’œuvre originale et l’adaptation que l’on retrouve par le biais de la série télévisée, les équipes ont dû se creuser la tête pour proposer une édition digne ! Finalement, la décision fut prise de rester le plus proche possible de la version originale japonaise et de reprendre les termes les plus évocateurs de la version animée française.

Dans cette intégrale qui contient près de 1100 pages, vous êtes parfaitement introduit dans l’univers du Capitaine Albator et son équipage. Vous découvrez le style graphique reconnaissable entre mille, une histoire aux multiples interconnections et un univers qui ne finit pas de fasciner. Un manga disponible dans notre collection Sensei, au prix de 25€ !

 

Galaxy Express 999

2358. Comme des milliers d’autres gamins, le jeune Tetsurô Hoshino tente d’échapper à la misère dans les bas-fonds de Mégalopolis et, depuis que sa mère a été tuée par le Comte Mécanique, le plus redoutable des cyborgs, lors d’une chasse aux humains, son obsession est de venger sa mort. Mais afin de châtier le meurtrier, il lui faut devenir lui-même un cyborg. Le seul moyen d’y parvenir est d’embarquer à bord du Galaxy Express pour atteindre la planète Andromède où il pourra obtenir un corps d’androïde. Hélas, le voyage est loin d’être gratuit ! Voici cependant qu’une mystérieuse jeune femme dénommée Maetel lui offre la possibilité d’obtenir un billet gratuit à condition qu’il l’accompagne jusqu’au terminus où son objectif se concrétisera…

Une fois introduit dans l’univers infini créé par Matsumoto avec Capitaine Albator, « Galaxy Express 999 » semble une porte idéale à emprunter pour découvrir les profonds thèmes philosophiques que Leiji Matsumoto aborde. Publié au Japon de 1977 à 1981 et édité en France de 2004 à 2008, l’histoire présente dans « Galaxy Express 999 » soulève la question de l’immortalité à travers de nombreuses histoires plus ou moins courtes à la temporalité approximative.

« Galaxy Express 999 » est toujours disponible chez les Editions Kana dans un format shônen classique, en 21 volumes, au prix de 6,85€ le tome.

 

Queen Emeraldas – L’intégrale

 

Une femme immortelle qui navigue à travers le cosmos infini tout en livrant de nombreuses batailles. Une Femme solitaire qui sillonne l’océan de l’univers sans que personne sache quel est son but. Une femme triste qui, dit-on, condamne à la mort tous ceux qui se dressent au travers de sa route et de celle de son vaisseau, le Queen Emeraldas. C’est sur le sable rouge d’Argyre que le jeune Hiroshi Umino rencontra pour la première fois Emeraldas. Et c’est ce jour-là que commença leur légende…

Capitaine Albator vous manque peut-être et il est donc intéressant de découvrir son alter ego féminin avec « Queen Emeraldas » ! Publié au Japon de 1977 à 1978 en 4 volumes, mais ensuite compilé dans une intégrale en 2009, les Editions Kana publient pour la première fois le manga en 2014 dans son édition intégrale. Cette édition toute particulière propose non seulement des dessins inédits dans les premières pages, mais également deux histoires publiées pour la première fois dans un volume relié. Comme les planches originales ont été égarées, des photocopies ont été réalisées à partir des pages du magazine de publication de l’époque.

Dans cette intégrale qui contient près de 850 pages, vous êtes parfaitement replongé dans l’univers du Capitaine Albator, mais cette fois-ci avec des personnages inédits. Vous découvrez le style graphique reconnaissable entre mille, une histoire aux multiples interconnections et un univers qui ne finit pas de fasciner. Un manga disponible dans notre collection Sensei, au prix de 25€ !

 

24 histoires d’un temps lointain

Retrouvez l’univers créé par le célèbre mangaka Leiji Matsumoto avec ces 24 histoires, qui raviront les fans de ce monde vaste et riche.

Vous vous êtes maintenant bien familiarisé avec le riche univers de Leiji Matsumoto, mais vous en voulez plus ! Pas de problème ! Ce recueil de 24 histoires fut publié en 1985 avec des histoires courtes datant de 1975 à 1976. Les Editions Kana vous propose ce recueil depuis 2014. Au programme, des nouvelles à la fois douces-amères, tintées d’ironie, d’espoir et parfois même de fatalisme. N’hésitez pas à découvrir la chronique de MrBarbaruse sur kana.fr pour en savoir plus !

« 24 histoires d’un temps lointain » est disponible chez les Editions Kana dans notre collection Sensei au prix de 15€.

 

25 histoires d’un monde en 4 dimensions

Retrouvez l’univers créé par le célèbre mangaka Leiji Matsumoto avec ces 25 histoires, qui raviront les fans de ce monde vaste et riche.

Si vous aimez les histoires courtes de Leiji Matsumoto, rien ne devrait vous empêcher de tomber sous le charme de ce nouveau recueil ! Sorti au Japon en 1968 sous le titre de Yojigen Sekai et disponible chez nous depuis 2018, ce recueil de près de 400 pages vous permettra de poursuivre l’exploration de la genèse de l’univers créé par Leiji Matsumoto.

« 25 histoires d’un monde en 4 dimensions » est disponible chez les Editions Kana dans notre collection Sensei au prix de 15€.

 

Capitaine Albator, Dimension voyage

La sphère noire est arrivée sur Terre… Mais sa présence, qui a tout d’un avertissement, ne semble pas avoir inquiété l’humanité. Alors que les Sylvrides s’apprêtent à attaquer la Terre, un seul homme et son équipage peuvent encore sauver la planète du désastre.

Vous voilà devenu un véritable fan de l’œuvre culte de Leiji Matsumoto ! Vous voulez plus d’Albator, et vous allez en avoir grâce à cette revisite de l’univers par un nouveau dessinateur de talent dirigé par Leiji Matsumoto en personne. Publié en août 2014 au Japon et en 2016 chez nous, c’est à l’occasion des 60 ans de la carrière de Leiji Matsumoto que le maître supervise un nouveau scénario pour l’emblématique Albator. La série s’est terminée en juillet 2020 chez nous.

« Capitaine Albator – Dimension Voyage » est disponible chez les Éditions Kana dans un format shônen un peu plus grand, en 10 volumes, au prix de 7,45€ le tome.

 

Capitaine Albator : Mémoires de l’Arcadia

Dans cette aventure inédite du Capitaine Albator, une équipe de scientifique a découvert un mausolée de Sylvidres et des informations où il est fait mention de manipulations génétiques et d’un pouvoir destructeur terrifiant. Pouvoir capable de rendre les Sylvidres immortelles ou au contraire de provoquer leur destruction. La vague de froid extraordinaire qui frappe la planète bleue pourrait bien être liée à l’une de ces Sylvidres mutantes. Le Capitaine Albator et son équipage parviendront-ils à élucider ce mystère et sauver la Terre de ce nouveau péril ?!

C’est sur une création française que s’achève cette rétrospective Kana/Matsumoto ! Il s’agit là d’une création issue de l’étroite collaboration entre Leiji Matsumoto et Jérôme Alquié. Ce dernier est un dessinateur et coloriste français qui, comme un grand nombre d’entre nous, a été marqué par les séries animées des années 80.

Cette toute nouvelle aventure achevée en 3 albums vous est proposée dans un format différent : celui de la bande dessinée ! Pour cet arc narratif, nous disons donc adieu au noir et blanc et au petit format souple pour vous proposer un grand album cartonné, tout en couleur, d’une cinquantaine de pages.

« Capitaine Albator – Mémoires de l’Arcadia » est disponible chez les Éditions Kana dans un format bande dessinée dans notre collection Classics, en 3 volumes, au prix de 11.99€ le tome.

CONCOURS EXCLUSIF !

À l’occasion de cette rétrospective des œuvres de Leiji Matsumoto chez les Editions Kana, nous vous proposons de participer à un concours qui permettra à deux d’entre-vous de repartir avec un volume 3 de « Capitaine Albator – Mémoires de l’Arcadia » dédicacé par Jérôme Alquié ! À l’intérieur du volume, vous découvrirez un dessin exclusif réalisé pour vous ! Pour participer, c’est très simple : répondez au questionneur ci-dessous pour tenter votre chance !

This quiz is for logged in users only.


This quiz is for logged in users only.


Vous l’avez lu ? Alors un petit commentaire nous ferait plaisir ^^