Yukie
"Auteur-Illustratrice et GRANDE passionnée de manga, d’un naturel plutôt réservé, je peux être qualifiée d’Otaku professionnelle ! J'aurai le plaisir d'écrire pour vous des chroniques sur les mangas Kana, j'espère qu'elles vous plairont !"
26/10/2012 - 10h58

[KANA-TESTEURS] CHRONIQUE DE YUKIE : GAMARAN – TOME 1

5
Commentaires

Nouveauté

Combattre pour régner ? Voici un principe malheureusement vieux comme le monde ! Mais si vous placez cela à l’ère Edo, dans le fief Unabara, surnommé le « Nid aux Démons », cela devient un peu plus intrigant… Il est dit par ailleurs que celui-ci rassemble un grand nombre de maîtres d’arts martiaux ne souhaitant que vivre par la force et vivre pour leurs combats…

Ainsi, dans ces lieux tourmentés, le suzerain décida d’organiser un tournoi d’arts martiaux pour désigner son successeur, le Grand Tournoi Unabara !

La force de la jeunesse ?

Notre jeune héros est Gama. C’est un adolescent à peine âgé de 14 ans. Seul disciple de l’école Ôgame, il est le fils de Jinsuke Korogane, celui qui exécuta mille maîtres d’armes par le passé. Cependant, Gama n’est pas seulement un énième héros de shônen dynamique voulant être le plus fort du monde ! Il semblerait qu’une relation complexe existe entre le père et le fils Korogane, laissant planer une trame plus tragique sur l’histoire de ce manga. Toujours est-il que Gama va être choisi et choisira surtout de représenter l’un des fils du suzerain, Naoyoshi Washizu, au Grand Tournoi. Gama est-il vraiment inconscient pour s’engager dans cette terrible compétition à son âge ?

Action !

Puisque nous sommes bien dans un shônen de la pure tradition des combats, nous ne serons pas en reste avec les techniques d’arts martiaux plus surprenantes les unes que les autres, mais sans tomber dans la science-fiction pour autant ! Ainsi, vous pourrez découvrir à travers ce premier tome un joli aperçu de la qualité des combats orchestrés par Yôsuke Nakamaru. Tout est très technique, tout est bien réfléchi, la qualité de la narration et du dessin de celui-ci vous permettra de comprendre le pourquoi du comment de tel ou tel coup porté ! Je résume donc l’action de Gamaran par des combats spectaculaires, une originalité des techniques utilisées, mais le tout dans un style bien réfléchi et réel, un plus non négligeable dans le monde du shônen !

Complexité de la société de l’époque

À travers ce manga, nous découvrirons, ou redécouvrirons pour certains, la complexité de la société de l’époque, particulièrement des liens parents-enfants. Comme présenté auparavant, Gama est le fils de Jinsuke Korogane, un homme qui traîne derrière lui un lourd passé de faits d’armes. Cependant, ce n’est pas pour autant que Gama le porte dans son cœur, bien au contraire. De même pour Naoyoshi Washizu, qui ne semble pas avoir des relations très amicales avec ses 30 frères et ses parents. Un sujet qui sera sûrement développé au court des prochains tomes, en toile de fond de l’action du Tournoi.

Un très bon shônen !

En effet, le rythme de la narration est soutenu, aucune place pour l’attente et l’inaction n’est disponible ! Dès le début du tome, nous enchaînons les combats et les péripéties. Tout est bien millimétré pour nous conduire là où le mangaka veut que nous soyons ! Ainsi, au-delà d’une énième histoire d’adolescent surdoué pour un art martial voulant montrer au monde entier sa toute-puissance, nous découvrons une vraie trame à suivre. Gama, bien que paraissant au premier abord un peu simplet, n’en est pas moins un excellent combattant posé et réfléchi. De même pour les différents protagonistes présents dans ce premier tome. Il semblerait que  Yôsuke Nakamaru ait l’art de présenter ses personnages de manière simplette au début pour complexifier leur personnalité au cours du récit. Vous irez donc de surprise en surprise, que ce soit à propos des caractères des héros et des personnages de Gamaran qu’à propos des combats d’arts martiaux mis en scène par le mangaka. Il va sans dire que la qualité du dessin est tout aussi attrayante que l’histoire !  Yôsuke Nakamaru a tout d’un grand malgré le fait que Gamaran soit sa première série reliée ! Amateur de shônen historique d’action, vous ne serez vraiment pas déçu par Gamaran ! Une petite gemme qui deviendra sûrement avec le temps un grand joyau au même titre que Naruto !

Bonne lecture !

Vous l’avez lu ? Alors un petit commentaire nous ferait plaisir ^^