Mizuho soupçonne Hikaru Narumi d’être le mystérieux peintre H.N. Elle se décide à aller chez lui. Mais ce n’est pas la première fois qu’elle s’y rend.
Trois ans auparavant, suite à un voyage impromptu dont nous avons eu le récit dans le premier tome, nous avons compris que Mizuho éprouvait des sentiments étranges pour Narumi. Cette fameuse attirance pour les « gens tordus » comme elle dit. La violence de Narumi lui avait alors fait peur. Mais elle ne pouvait s’empêcher d’être fascinée par lui, même si elle savait qu’il ne pouvait que lui attirer des ennuis. Car alors, elle se disait qu’elle faisait partie des gens qui ne prendraient jamais le bon chemin. D’ailleurs, elle avait fini par se laisser aller sur le mauvais chemin en allant tous les vendredis chez Narumi…

À cette occasion, nouveau flash-back sur l’enfance de Mizuho. Alors qu’elle rentrait au collège, elle a appris par hasard que son père, homme autoritaire et froid à la maison, avait une maîtresse. Elle s’était aussi rendu compte que sa mère le savait, mais faisait semblant de rien, toute à sa volonté d’être une mère et une épouse parfaite. Elle apprend à cette occasion que son père est tendu avec elle, car il trouve qu’elle ressemble trop à sa grand-mère, une femme autoritaire au cœur de glace.

Lorsqu’elle fréquentait Narumi, elle se demandait pourquoi… Que cherchait-elle chez lui, alors qu’au fond d’elle elle était convaincue qu’elle ne l’aimait pas d’amour ? Mais il la fascinait par la multiplicité de ses visages, et elle voulait en savoir plus… Or, ne dit-on pas que la curiosité est un vilain défaut ?
Le manque du père, son manque de confiance en elle ainsi que l’envie de sa mère de tout contrôler sont des éléments qui expliquent beaucoup de choses sur l’enfermement de Mizuho et sur sa capacité à enfouir ses émotions, ses sentiments. Et ce qui s’est passé avec Narumi n’a fait qu’empirer les choses. On comprend alors mieux l’échec de sa relation avec Sumiyoshi.

Ce tome nous apparaît comme une longue parenthèse, mais ô combien indispensable, dans l’enquête sur le passé mystérieux de Haruka. Et j’attends avec impatience le tome 4 qui va certainement nous apporter son lot de découvertes et de surprises sur le passé de nos héros.Et pour information, une adaptation de Piece en Drama a débuté au Japon en octobre 2012.