28/09/2016 - 12h25

Kana : 20 ans d’histoire – Partie 8/11

0
Commentaires

Chronique

Alors que Kana termine à peine de fêter ses 10 ans, la maison d’édition lance alors sur le marché un titre inconnu qui va très vite prendre de l’ampleur et faire l’effet d’une bombe : Death Note…

Death Note, le titre le plus célèbre de Takeshi Obata et Tsugumi Ohba, continue aujourd’hui encore à faire parler de lui. Devenu une des œuvres majeures de ces vingt dernières années, nous avons décidé de faire un retour sur ce titre incontournable !

 9782505000327

Light Yagami est un lycéen âgé de 17 ans, jeune homme brillant, fils d’un policier, il découvre un étrange carnet qui se révèle être le livre d’un dieu de la mort : Ryûk !Light apprendra vite quels terribles pouvoirs renferment ce carnet : tous ceux dont le nom est inscrit dans le Death Note sont appelés à mourir dans les 40 secondes qui suivent !

Les implications sont énormes et en possession d’un tel carnet Light est potentiellement capable d’imposer sa loi à un monde qu’il estime perverti. Mais peut-on choisir qui va vivre et qui va mourir ? Certaines personnes méritent-elles de mourir par la seule volonté d’un adolescent, à la fois juge et bourreau, pour une sentence irrévocable ?

 

 

Publié entre décembre 2003 et mai 2006 dans le Weekly Shonen Jump, le manga sortira en tankôbon (format du manga que l’on connaît traditionnellement) au Japon entre mai 2004 et octobre 2006. Le premier tome du manga sortira le 19 janvier 2007 et son dernier volume le 25 septembre 2009 dans les pays francophones. Alors que les 13 tomes que comprend la série originale sont sortis dans une période de moins de 3 ans, le succès fut immédiatement au rendez-vous et la série a décollé dès son arrivée dans nos contrées.

Death Note continue d’être une œuvre plébiscitée par le public. Egalement adaptée en anime (vous pouvez retrouver le coffret intégral ici), la série a connu une adaptation pour le grand écran avec deux films « live » : Death Note (sortit le 17 juin 2006 au Japon) et Death Note 2 : The Last Name (sortit le 3 novembre 2006 au Japon).

9782505009054
Vendue à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde, l’œuvre connaît depuis 2010 une réédition : la Black Edition. Vous pouvez ainsi redécouvrir la série sous un nouveau format, avec une couverture conçue pour être totalement noire. Le logo Dark Kana a même été transformé et a exceptionnellement perdu ses couleurs pour l’occasion !

L’Artbook Blanc et Noir de Takeshi Obata  a également fait une apparition remarquée sur le marché francophone. Il faut savoir que l’artbook a directement été imprimé au Japon ! Il s’agit là d’une collaboration franco-japonaise, afin de proposer au public un ouvrage d’exception, les imprimeurs européens ne permettant pas une qualité suffisante pour rendre hommage au travail d’Obata sur cet artbook.

 

Présentation des Auteurs

            Takeshi Obata
Takeshi Obata est né le 11 février 1969. Alors âgé de 16 ans, il envoie une histoire courte intitulé 500 Kounen no Shinwa à la maison d’édition Shueisha et remportera le prix Tezuka qui récompense les nouveaux talents. Obata travaille généralement avec des écrivains et scénaristes. Mais l’association la plus célèbre reste bien entendu ses collaborations avec Tsugumi Ohba.

Tsugumi Ohba

Contrairement à Takeski Obata, déjà bien connu du public, Death Note est la toute première œuvre signée par Ohba. Le moins que l’on puisse dire concernant cet auteur est qu’il est entouré d’un épais voile de mystère. Personne ne connait ni son vrai nom ni son visage, et lors des interview (toujours retranscrites par écrit afin de ne pas connaître sa voix), les termes employés sont toujours neutres, si bien que l’on ne sait même pas s’il s’agit d’un homme ou d’une femme ! De nombreuses hypothèses se sont construites autour du personnage, supposant que le nom d’Ohba serait un pseudonyme pour cacher un écrivain ou un scénariste célèbre.

blue-dragon-ral-grad-t1-270x397

 

 » Je suis juste heureux si les gens aiment ce que je dessine. »

Takeshi Obata

Après avoir travaillé sur Death Note, ils créeront ensemble Blue Dragon – Ral Grad, qui arrivera le 6 février 2009 chez nous, et enfin Bakuman sortit le 2 juillet 2010, la plus célèbre des séries pour tout apprenti mangaka qui se respecte ! Bakuman sera consacré manga de l’année dans le classement annuel 2009 du très sérieux Kono manga ga sugoi ! (« Ce manga est formidable ! ») aux éditions Takarajimasha au Japon. Il a également été élu chez nous meilleur espoir par AnimeLand en avril 2009.

Le manga, qui retrace l’histoire de deux lycéens s’associant afin de réaliser leur rêve de devenir scénariste et dessinateur de mangas, est aussi, et surtout, un ouvrage détaillé et complet sur le cheminement d’un mangaka, de ses débuts jusqu’à la publication de son œuvre. Bakuman expose en détail les conditions de travail des mangakas ou encore le fonctionnement des maisons d’édition japonaises avec un réalisme exemplaire. Et sous la trame d’un shônen, l’histoire prend son lecteur par la main afin de lui faire découvrir avec clarté ce milieu souvent obscur et peu connu du grand public.

1cLe saviez-vous ?

Suite à la publication de Bakuman, de nouvelles hypothèses ont vu le jour quant à l’identité de Tsugumi Ohba. Certains avancent qu’il s’agirait d’Hiroshi Gamo (Tottemo! Luckyman) ayant des ressemblances avec Bakuman (notamment l’oncle du personnage principal dans la série et leurs storyboards jugés très ressemblants) ; ou encore Yuuko Asami (auteur de Wild Half, Romancers et Jump Run).

Vous pouvez également retrouver d’autres anecdotes sur Death Note ici

Vous l’avez lu ? Alors un petit commentaire nous ferait plaisir ^^