14/11/2012 - 01h07

[Kana-testeurs] Chronique de Atsuyo : Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque. Edition Deluxe

3
Commentaires
new
Nouveauté

Si, lorsqu’on évoque la mythologie, le nom d’Athéna est loin de nous être inconnu, de nos jours, peu se souviennent des chevaliers qui, lors des titanesques batailles entre les Dieux, lui prêtaient main-forte. Comme tombés du ciel, les Chevaliers d’Athéna puisaient leur force dans les étoiles et la faisaient jaillir dans leurs poings auxquels rien ne résistait. Ils sont ceux qui s’éveillent lorsque le mal survient, ceux qui à travers les âges demeureront fidèles à Athéna : ils sont les Chevaliers du Zodiaque.

« L’univers est né il y a quinze milliards d’années à la suite du Big Bang.
Autrement dit, ton corps est aussi né de cette explosion, et il représente un petit univers ! »

Bien des millénaires plus tard, cent jeunes prétendants au titre de « Chevalier » sont envoyés aux quatre coins du monde dans le but de suivre un entraînement qui ferait pâlir les spartiates ; en effet, six ans plus tard, seuls dix de ces enfants reviendront au Japon une armure sous le bras. Parmi eux, Shiryu, Hyoga et Shun – respectivement Chevaliers du Dragon, du Cygne et d’Andromède – ainsi que notre héros pour cette épopée astrale : Seiya, Chevalier de Pégase. Mais pourquoi avoir réveillé les Chevaliers du Zodiaque ? Tout ceci ne semble au final tenir qu’à la volonté un brin mégalo de Saori Kido de créer une compétition sans précédent entre les Chevaliers selon le vœu de feu son père, Matsumada Kido, un grand amateur d’arts martiaux. À la clé de cette compétition ? L’armure d’or ! Une armure bien plus puissante que celle de bronze possédée actuellement par les dix jeunes gens, et qui ne manquera pas d’attirer les convoitises. Cette compétition se passera-t-elle comme prévu… ?

Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque. Il est difficile de rester totalement objectif face à ce manga. Il est un peu comme ce grand-père qui a fait la guerre du Vietnam et à qui on doit le respect. Mais nous ne sommes pas tous de la génération « Club Dorothée » [moi y compris] et n’avons pas tous encore eu l’occasion de nous plonger dans cette œuvre. Et voici le premier avantage de cette édition Deluxe : la possibilité pour les plus jeunes/nouveaux venus de découvrir l’ancêtre des shônens d’aujourd’hui. En effet, Saint Seiya pose ce qui sera par la suite certaines bases récurrentes : un jeune protagoniste orphelin à la recherche d’un proche, possédant des pouvoirs hors normes, luttant contre le mal avec quelques compagnons et qui, lorsqu’on le met au sol, se relève plus puissant que jamais.
Car ce n’est pas de bon cœur que les jeunes Chevaliers se lancent dans la compétition gargantuesque de Saori. Chacun semble avoir ses raisons et un passé qui le hante et le rend plus attachant et intrigant. Le volume commence sur les chapeaux de roues et garde un rythme soutenu jusqu’à la fin. On alterne scènes de combats et scènes explicatives desquelles on tente d’extraire quelques indices sur le monde de Seiya et sur les motivations des protagonistes.

Visuellement, si l’on peut se permettre une vague critique du trait parfois imparfait de Masami Kurumada (cela dépend des habitudes de lecture) et hausser le sourcil devant quelques personnages qui semblent avoir été littéralement copiés-collés d’une case à l’autre, c’est un style graphique auquel on s’attache très rapidement, agrémenté de dialogues maîtrisés, et le soin apporté à certains décors laisse rêveur – l’espaaace !
De plus, cette nouvelle édition ne rend l’expérience que plus agréable : un format supérieur à l’édition classique, un papier glacé de très bonne qualité, sans parler de la joie de croiser la route de quelques pages en couleur ainsi que de fiches explicatives des armures en fin de volume. Ce à quoi on rajoute une retraduction qui fera plaisir aux fans ! L’occasion donc de se lancer ou de restaurer sa vieille collection.

Alors, brûlerez-vous votre Cosmos pour plonger dans cette mythologie revisitée ?

 

Vous l’avez lu ? Alors un petit commentaire nous ferait plaisir ^^